Mal de mer – Trucs et astuces pour le surmonter

De remèdes approuvés par la Science aux astuces de grand-mères, nous vous donnons tous les moyens pour lutter contre le mal de mer.


Les mouvements sur un bateau de croisière entraînent une perturbation lors de la transmission des informations du cerveau vers le centre de l’équilibre, situé dans l’oreille interne. C’est alors que survient le mal de mer. On peut être également touché dans sa vie quotidienne par le mal des transports : sur le siège arrière d’une voiture, en voyageant à contre-sens dans le train, ou plus étonnamment lors du visionnage d’un film en 3D ou du port d’un casque de réalité virtuelle. Dreamlines, la plus grosse agence de voyages européenne spécialisée en croisières a établi une liste de recommandations afin de prévenir les effets du mal des transports qu’il vous attaque en mer ou sur la terre ferme.

ÉVITEZ LES ALIMENTS CONTENANT DE L’HISTAMINE

Selon de nombreuses études scientifiques, l’histamine serait l’un des principaux responsables du mal de mer. Le balancier créé par le mouvement de l’eau augmente le taux d’histamine et provoque alors des nausées. Cette molécule est également présente dans notre alimentation quotidienne telle que le fromage, la charcuterie, le café et le chocolat. Attention en cas de mal de mer, l’alcool est lui aussi fortement déconseillé !

CHOISIR UNE CABINE AU CENTRE DU NAVIRE

Les navires de croisière modernes sont très stables et le mouvement de l’eau y est à peine perceptible. Si toutefois vous préférez jouer la sécurité, nous vous invitons à réserver une cabine sur les ponts intermédiaires, au centre du bateau. Vous pouvez également nous signifier lors de votre réservation que vous êtes sensibles au mal de mer, ainsi nos conseillers pourront vous aiguiller sur le choix d’une cabine appropriée. Pour l’avion, un siège situé au niveau des ailes assure un voyage plus calme. En voiture, on privilégiera le siège passager à l’avant, en gardant l’œil sur la route.

PRENDRE DE LA VITAMINE C

Une étude scientifique allemande a démontré que la prise de Vitamine C contribue rapidement au soulagement d’une crise aigüe de mal de mer. Selon cette étude, la vitamine C serait tout particulièrement efficace sur les sujets de moins de 28 ans. Avec l’âge, la tendance au mal diminue.

FAIRE CONFIANCE AUX REMÈDES DE GRAND-MÈRES

Certaines personnes ne jurent que par les remèdes naturels : se poser un patch derrière l’oreille, mâcher du gingembre, porter des bracelets d’acupression… Notre experte en croisière Nathalie Dubois nous confie : « l’aspect psychologique joue également un rôle très important dans le mal de mer. Les personnes qui accordent peu d’importance à la possibilité d’avoir des nausées ont, de mon expérience, moins de problèmes. Il faut également savoir que la désensibilisation au mal de mer est effective entre 24 et 48 heures après votre départ, le temps pour notre corps de s’habituer aux remous du navire. »

BIEN CHOISIR SA CROISIÈRE

La Méditerranée est considérée comme une mer calme, alors qu’une traversée transatlantique peut se révéler plus tumultueuse. Nos experts en croisière sauront vous conseiller sur les périodes et destinations à privilégier pour un séjour agréable.



Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *