CORONAVIRUS : LES COMPAGNIES DE CROISIÈRE PRENNENT DES PRÉCAUTIONS

En raison du contexte sanitaire actuel, il est légitime de se poser des questions en vue d’un futur voyage. La sécurité et la santé des passagers sont la priorité absolue de Dreamlines et de ses partenaires. Nous réagissons conjointement face au coronavirus COVID-19 pour garantir à nos invités des conditions de sécurité maximales.

SITUATION EN ÉVOLUTION :

Le coronavirus continue de se propager. Les autorités gouvernementales du monde entier réagissent au nombre croissant d’infections par COVID-19, et les États-Unis ont imposé une interdiction d’entrée aux Européens. À partir de vendredi soir, les Européens ne sont plus autorisés à entrer dans le pays pendant 30 jours, à l’exception de la Grande-Bretagne. L’Italie a été complètement déclarée zone réglementée. En France aussi, le nombre de personnes malades augmente. Le gouvernement a mis à jour les informations sur les voyages. Des informations sur les contrôles d’entrée et les contrôles sanitaires sont également disponibles.

L’industrie du voyage a pris des mesures dès les premiers cas confirmés. Les compagnies aériennes annulent des vols. De grands événements sportifs ou festifs ont eux aussi été annulés. Les compagnies de croisières ont fortement renforcé leurs précautions et procèdent à des réacheminements. Norwegian Cruise Line, Royal Caribbean, Celebrity Cruises, Cunard et P&O ont annulé des escales prévues en Asie. Certains ports des Caraïbes refusent désormais les navires transportant des passagers provenant de régions particulièrement touchées. Des mesures ont également été prises en Inde et dans le Golfe persique. Les Émirats arabes unis ont fermé leurs ports de Dubaï et d’Abu Dhabi aux navires de croisière. Les Seychelles ont également fermé leurs ports aux bateaux de croisière.

INFORMATIONS ACTUELLES POUR LES CROISIÉRISTES :

Les compagnies de croisière ont pris des mesures spéciales pour assurer la sécurité des voyageurs. Des contrôles sont effectués sur chaque passager et membre d’équipage. Les règlements sanitaires ont été revus à la hausse concernant le nettoyage et la désinfection.

Les invités et les membres d’équipage qui ont voyagé depuis ou via la Corée du Sud, l’Iran, la Chine, y compris Hong Kong et Macao, ou l’Italie au cours des 14 derniers jours ne seront pas autorisés à bord.

Les personnes qui ont eu des contacts avec des individus suspectées ou diagnostiquées avec le coronavirus COVID-19 ou qui font l’objet d’une surveillance sanitaire pour une éventuelle infection dans les 14 jours précédant l’embarquement ne sont pas non plus autorisées à bord. L’association CLIA comprend également les prestataires AIDA Cruises, Costa Crociere, Cunard Lines, Hapag-Lloyd Cruises, MSC Cruises et Norwegian Cruise Line (NCL).

LES COMPAGNIES MARITIMES PRENNENT DES MESURES DE PRÉCAUTION :

Costa Croisières et de nombreuses compagnies appliquent également les lignes directrices de la CLIA. Avec effet immédiat, aucun invité, visiteur ou membre d’équipage ayant séjourné dans les zones à risque (y compris le transit aéroportuaire) au cours des 14 derniers jours ne peut embarquer. Les invités doivent également présenter une déclaration de santé avant l’embarquement. Les hôtes présentant des symptômes tels que fièvre, difficultés respiratoires, frissons ou toux subiront un contrôle de santé avant l’embarquement. Costa Croisières a également introduit un contrôle de la température pour les invités et l’équipage. Toute personne ayant une température corporelle supérieure à 37,5°C n’est pas autorisée à bord.

Les compagnies telles que Hurtigruten ou Ponant appliquent des conditions d’entrées tout aussi strictes.

Toute personne présentant des symptômes relatifs au coronavirus (fièvre, toux, état grippal) se verra refuser l’accès à bord. Des tests de dépistage spécifiques sont mis en place par les compagnies. Tout cas suspect détecté à bord d’un navire fera l’objet d’une procédure d’isolement et d’une analyse minutieuse de la part du personnel médical de bord.

CONTINUITÉ DES LIAISONS MARITIMES :

Certains ports renforcent actuellement leurs conditions d’entrée. Dans certains cas, cela se fait à court terme et peut conduire à ce que les navires de croisière ne soient plus autorisés à accoster. Les compagnies maritimes ne peuvent pas influencer ou contourner ces exigences officielles concernant le coronavirus.

Norwegian Cruise Line a également annulé toutes les croisières de ses trois marques Norwegian Cruise Line, Oceania Cruises et Regent Seven Seas en Asie jusqu’au troisième trimestre inclus.

MSC Croisières a également annulé les prochains départs de Chine. MSC Croisières met à jour ses itinéraires concernant toutes les zones à risque.

La compagnie Costa Croisières a revu l’itinéraire de ses navires faisant escale dans les ports italiens jusqu’au 3 avril. Les croisières actuelles ne feront escale que dans les ports italiens pour permettre aux clients de débarquer et de rentrer chez eux. Il n’y aura ni excursion ni nouvel embarquement.

Silversea a adapté ou modifié les lignes méditerranéennes, qui ont pour destination l’Italie en avril et mai 2020.

Princess Cruises suspend ses croisières jusqu’au 11 mai 2020.

Costa Croisières suspend ses activités jusqu’à début avril 2020.

CroisiEurope reporte ses croisières jusqu’au 15 avril 2020.

Royal Caribbean a décidé de suspendre les opérations des navires jusqu’au 10 avril 2020.

MSC Croisières suspend ses croisières jusqu’au 30 avril.

CORONAVIRUS À BORD :

Princess Cruises, en particulier, a fait la une des journaux à cause du virus corona. Alors que le débarquement de Diamond Princess à Yokohama est maintenant terminé, 21 passagers de Grand Princess ont été testés positifs au coronavirus. Le navire est actuellement basé à Oakland, en Californie. Environ 1 400 passagers ont déjà pu quitter le Grand Princess. Le débarquement de tous les invités prendra plusieurs jours. Il y avait 3 533 personnes à bord du Grand Princess, dont 2 421 invités et 1 111 membres d’équipage. Princess Cruises informe les passagers et le public sur l’état actuel de la croisière dans ce pays.

Au Cambodge, selon les médias locaux, environ 60 personnes à bord d’un bateau de croisière fluviale sont en quarantaine. Les passagers et l’équipage sont actuellement soumis à des tests pour le COVID-19.

Le bateau de croisière River Anuket, qui navigue sur le Nil, signale également 45 cas de corona. Le navire, avec une centaine de vacanciers à bord, est actuellement en quarantaine à Louxor.

Nous recommandons à tous nos voyageurs français l’inscription sur le site Ariane, cela permettra aux autorités de vous tenir informé selon vos déplacement et de réagir si nécessaire.

Nos équipes travaillent conjointement avec nos partenaires pour vous garantir santé et sécurité à bord, ainsi qu’une transparence totale concernant la situation. N’hésitez pas à consulter les informations fournies par le gouvernement. Nos agents répondront à toutes vos demandes concernant votre voyage au 04 89 41 01 83.



Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *