Interview Exclusive | Patrick Pourbaix, Directeur général France, Belgique et Luxembourg MSC Croisières

Nous sommes partis à la rencontre de Patrick Pourbaix, Directeur Général France, Belgique et Luxembourg de MSC Croisières, pour une interview exclusive.

Patrick J. Pourbaix - Credit photo Christian RombiAprès des études de diplomate, Patrick Pourbaix décide de rejoindre son père dans le milieu de la croisière, afin de rendre accessible au plus grand nombre ce produit touristique. Sur son parcours, Festival Cruises, ou encore Costa Croisières, lui amènent plus de 25 ans d’expériences fructueuses dans le secteur. Désormais Directeur Général pour 3 marchés chez MSC Croisières, Patrick Pourbaix croit au « potentiel de développement extraordinaire » de la croisière et décrit cette nouvelle étape professionnelle comme « le plus beau challenge de sa carrière qu’est maintenant MSC ».

Patrick Pourbaix, directeur général France, Belgique et Luxembourg chez MSC Croisières, crédit photo : Christian Rombi.

Une passion pour le monde de la croisièreInterview Exclusive

Patrick Pourbaix parle de sa passion pour le monde de la croisière comme d’une réelle histoire de famille :
« Comme Obélix, je suis tombé dans la potion magique dès le début ! Mon père travaillait pour la Holland America Line, qui fait aujourd’hui partie du groupe Carnival. La compagnie opérait, entre autres, les liaisons entre la Hollande et New York, pour le transport de passagers. Dans les années 50, mon père était engagé dans cette compagnie en tant que jeune juriste au service clientèle à New York. Je suis né à Rotterdam parce que mon père faisait ses classes au siège, et je suis parti aux Etats-Unis dans mon berceau sur un bateau Holland America Line. On est resté les 5 premières années de ma vie à New York. »

MSC Croisières, un tournant de carrière

« Quand on m’a proposé ce poste sur la France et le Benelux, ça a été une consécration pour travailler sur des marchés qui sont mes marchés d’affinité absolue […]. Je n’ai jamais pensé un instant aller vers un autre secteur que celui de la croisière. J’ai toujours eu cette affinité avec le développement du produit croisière et notre mission, depuis maintenant des décennies, est de faire connaître ce produit, qui est finalement méconnu par les personnes qui n’ont jamais essayé, alors que lorsque les gens partent une première fois, ça y est, ils sont mordus et ils reviennent à la croisière. »

MSC Croisières, une compagnie européenne

MSC Meraviglia, chocolaterie« MSC est une compagnie européenne et c’est ce qui fait d’elle une compagnie avec un produit unique. Chaque compagnie a habituellement son marché phare. Pour MSC, ce n’est pas le cas : le marché phare, c’est l’Europe. La définition de notre produit passe donc par un filtre européen. C’est-à-dire que, quand on est à bord de l’un de nos bateaux, on est en Europe. Et, comme on est très ancré européen, et que notre ADN est européen, pour définir notre produit, on va chercher la quintessence du savoir-faire européen en art de vivre, que l’on retrouve à bord du bateau. On déploie beaucoup d’énergie pour ajouter une « French touch » à nos produits. La plupart de nos bateaux étant construits en France, il y a une attache française qui a toujours été très forte avec MSC Croisières. On retrouve donc à bord cet art de vivre européen, comme la pâtisserie, avec le chef pâtissier médaillé d’or, Jean-Philippe Maury, et la haute coiffure, avec les salons de coiffure Jean-Louis David. »

Les nouvelles aspirations de MSC Croisières

À travers son nouveau plan d’investissement de 2017 à 2026, MSC ambitionne une nouvelle mission : « développer la première compagnie premium européenne ». Le but est donc de construire des bateaux qui apportent un environnement plus haut-de-gamme et plus qualitatif.MSC Meraviglia, MSC Yacht Club Restaurant

Patrick Pourbaix qualifie, d’ailleurs, MSC d’« acteur de l’innovation, qui a pour vocation de définir le premium à l’européenne ». C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour la compagnie depuis 2016. À ce titre, le Directeur Général parle de « donner ses lettres de noblesse à un produit en maturité ». Il précise, notamment, que l’offre Yacht Club est un produit de luxe, à différencier du reste du navire, qui, lui, sera premium : « L’offre Yacht Club n’est pas ce que j’appelle le premium. Le premium, c’est pour la totalité du bateau, mais, en plus, nous avons, à l’avant du navire sur les 4 derniers bateaux, et sur tous ceux que nous allons construire, et donc même aussi le Meraviglia sorti en juin, le Yacht Club. »

L’ambition internationale est, elle aussi, au cœur du discours de MSC Croisières, qui a une « vocation d’implantation globale », avec la construction de 11 nouveaux navires sur 10 ans. C’est d’ailleurs pourquoi, le MSC Seaside, qui sort dans moins de deux mois, sera inauguré à Miami, « symbole de la vocation nouvelle de la compagnie de s’implanter partout dans le monde », et de se positionner également sur le marché américain.

MSC_Bellissima

MSC Croisières & Dreamlines

À la fin de notre interview, Patrick Pourbaix s’exprime sur Dreamlines, dont il « apprécie particulièrement le professionnalisme, auquel la direction est très très attentive ». Il revient, notamment, sur la « qualité de service et la qualité d’écoute, qui se marient très bien avec l’équipe de MSC Croisières ». En dépit du phénomène récent des agences de voyage en ligne, Patrick Pourbaix se montre confiant et assure qu’« il n’y a pas de péril, pas de danger, et qu’il y a un travail très sérieux à réaliser que l’on communique par le web ou autrement : c’est le client qui doit être satisfait ». En ce sens, il décrit Dreamlines comme un « partenaire de choix avec lequel MSC Croisières est sur la même longueur d’onde ».


Nous tenons à remercier tout particulièrement MSC Croisières et Patrick Pourbaix pour leur précieuse contribution offerte à nos lecteurs dans cette interview #InterviewExclusive #Dreamlines



Une réponse

  1. Mlayah 31. octobre 2017 Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *