Croisière fjords de Norvège Hurtigruten : impressions et photos

L’un de nos experts en croisières a eu la chance d’embarquer à bord du Kong Harald d’Hurtigruten pour un voyage de quelques jours dans les fjords norvégiens au départ de Bergen. Paysages, gastronomie, excursions et vie à bord, il nous raconte tout.


UNE COMPAGNIE AU CENTRE DE LA VIE DES FJORDS

"L'église en bois Urnes Stave"

« L’église en bois Urnes Stave »

Avant d’entrer dans les détails du voyage, je tenais à faire une brève présentation de cet armateur qui m’a accueilli à bord. Hurtigruten est intimement liée à l’histoire des fjords et des Norvégiens.

Créée à la fin du XIXème siècle, la compagnie a longtemps été l’unique moyen de communication avec le monde extérieur pour les habitants des villages de la côte, surtout en hiver. La vie dans les fjords est rythmée par l’arrivée des ferries ; un lien se crée entre les Norvégiens et Hurtigruten.

Bien que la compagnie ait étendu son champs d’exploration aux Terres australes et au Grand Nord, mon séjour s’est déroulé sur leur terre de prédilection, les côtes norvégiennes et ses fjords.


LA NORVÈGE, PAS SI LOIN QUE ÇA

"Bergen, l'ancienne ville hanséatique"

« Bergen, l’ancienne ville hanséatique »

Première surprise, Bergen, le port de départ principal des croisières vers les fjords est très facile d’accès. Les vols entre la France et Bergen sont en effet quotidiens et il y a même des vols directs avec des compagnies low-cost depuis Paris-Orly ou Nice. Ne comptez pas plus de deux heures entre Paris et Bergen. La ville possède un parc hôtelier important, vous n’aurez donc aucune difficulté pour vous  loger si vous souhaitez découvrir cette magnifique ancienne ville hanséatique. Vous pouvez réserver votre logement directement auprès de votre conseiller Dreamlines.

Après avoir visité la ville, gouté au saumon local et bu une bière face à de vieux gréements, il est temps d’embarquer à bord du Kong Harald. L’embarquement se fait assez rapidement. Une fois mes bagages enregistrés, j’ai pu directement monter à bord. Le voyage peut maintenant commencer !


MAISONS EN PIN, AURORES BORÉALES ET CRABES ROYAUX

Il est 17h, le navire s’éloigne des côtes, nous offrant une vue imprenable sur cette ville magnifique faite de milliers de maisons en pin rouges et blanches. La navigation est plutôt paisible grâce aux fjords qui nous protègent de la houle, donc peu de souci à se faire pour les personnes pas très à l’aise en mer.

"Buffet à volonté et saumon frais"

« Buffet à volonté et saumon frais »

Le dîner est servi à partir de 19 heures (et quel dîner !), étant moi-même un grand amateur de poissons et de fruit de mer, je me régale. Au menu : crabes royaux, moules et saumons à toutes les sauces. Ces dernières années, la compagnie a mis au cœur de ses préoccupations la qualité de ses repas et du service et c’est une réussite. A noter, les repas sont compris dans le prix de la croisière et ils sont copieux. Pour ceux qui souhaitent un dîner à la carte, prévoir un supplément d’environ 30€ par personne.

La seconde surprise arrive aux environs d’une heure du matin. Alors que les passagers quittent le bar panoramique, une aurore boréale apparaît dans le ciel de Norvège. Je ne m’y attendais pas du tout. Il faut généralement naviguer plus au nord du pays pour avoir la chance d’observer ce phénomène extraordinaire.

Les habitués de la compagnie me confirment que la saison des aurores a plutôt lieu entre novembre et mi-mars, je suis donc vraiment chanceux. En revanche à partir d’avril commence la période du Soleil de Minuit. Mars et avril sont donc des mois intéressants pour découvrir la diversité du climat norvégien : les températures s’adoucissent, les jours s’allongent, les fjords sont toujours enneigés et les aurores boréales sont parfois aux rendez-vous.


SÉRÉNITÉ ET CAFÉ AMBULANT

"Le café rénové du Kong Harald"

« Le café rénové du Kong Harald »

Le point fort de la compagnie ? Faire découvrir à ses passagers des paysages exceptionnels. Rien que sur le bateau, je suis déjà émerveillé par la nature qui nous entoure mais une fois à terre, c’est encore plus impressionnant.

J’ai le choix entre une traversée au cœur des fjords à toute vitesse sur un zodiaque, une randonnée de trois heures ou une excursion au fond des fjords.  Je me décide pour la dernière. Un calme incroyable, presque surréaliste, règne sur toute la vallée, je tombe sous le charme de cette atmosphère dépaysante. Sur le trajet du retour, notre guide, diplômé d’état (comme tous les guides en Norvège) nous fait écouter l’un des morceaux du plus célèbre compositeur norvégien, Edvard Grieg.

Retour sur le Kong Harald trois heures plus tard. Sur le quai, je vois beaucoup de famille descendre du navire. Ce que je ne sais pas, c’est que les bateaux d’Hurtigruten sont bien souvent le seul endroit où boire un café dans les villages traversés. Apparemment la compagnie a su conserver ce lien très fort avec les populations locales.


HURTIGRUTEN, LA NATURE AVANT TOUT

"Près des fjords de Skjolden"

« Près des fjords de Skjolden »

Le voyage se termine bientôt, sur le chemin du retour, j’assiste à une conférence très intéressante sur le thème de la formation des fjords (en anglais), ce qui confirme l’expertise de la compagnie dans le domaine environnemental.

Ne cherchez pas le luxe et les attractions que vous pouvez trouver sur d’autres compagnies « grand public », Hurtigruten propose des voyages de découverte et d’expédition (au Spitzberg par exemple) et la compagnie le fait bien. Qu’importe la saison, vous reviendrez de Norvège avec des souvenirs plein la tête, et ça, je vous le garantis.

Hurtigruten pense aux passagers français et proposent de nombreux départs avec accompagnement francophone. Pour voir les dates de départ cliquez ici >



Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *